Home Femmes Défaillances de la Vessie lorsque l’on est enceinte

Défaillances de la Vessie lorsque l’on est enceinte

Par iddirect
pregnancy bladder weakness

POURQUOI UNE DEFAILLANCE DE LA VESSIE APRES AVOIR DONNE NAISSANCE EST NORMAL

63% des incontinences dues au stress chez les femmes sont liées aux modifications de l’organisme pendant la grossesse ou après l’accouchement. Cela signifie que 2 femmes sur 3 sont confrontées à une faiblesse du contrôle de la vessie pendant la grossesse. La raison est la contraction et la relaxation de l’urètre avant et après le processus d’urination. Tout en urinant, les muscles autour de votre urètre se relâchent et se contractent après avoir fini d’uriner. Cela garantit le retient de l’urine jusqu’à votre prochaine visite aux toilettes.

La grossesse et l’accouchement peuvent entraîner un relâchement de l’urètre et une contraction pouvant entraîner un dysfonctionnement. En raison de la pression supplémentaire exercée sur la vessie par les changements de votre utérus et de vos hormones, une incontinence de l’effort peut survenir.

Pendant l’accouchement, tous les muscles et ligaments du bas du ventre sont étirés, en particulier les muscles du plancher pelvien. Si l’accouchement est long et difficile, ou si le bébé est grand ou encore si sa présentation lors de sa sortie n’était pas idéale, le risque d’avoir une incontinence urinaire après l’accouchement est augmenté.

EXERCICE PENDANT LA GROSSESSE 

Faire de l’exercice pendant la grossesse est non seulement très bénéfique pour vous, mais l’est également pour votre bébé. Vous vous poserez de nombreuses questions, en particulier au début de cette nouvelle étape, mais gardez à l’esprit que l’exercice physique améliore votre santé et votre bien-être. Ce type d’exercice peut également vous aider à surmonter certains moments désagréables due à la grossesse et ces exercices prépareront votre corps pour l’accouchement.

L’une des questions les plus fréquemment posées aux nouvelles mères est de savoir si les exercices physiques sont sans danger. Ils le sont ! Vous constaterez même qu’il est recommandé de faire de l’exercice (bien que vous devez vérifier avec votre médecin pour vérifier lesquels sont adaptés) pour la naissance de votre bébé. Mais pas seulement pour cela, la liste des avantages est assez longue :

  • Réduire les dorsalgies, la constipation et les gonflements
  • Aide à empêcher ou à traiter le diabète gestationnel
  • Augmente l’énergie
  • Améliore la croissance du placenta
  • Réduit la durée de la phase active de l’accouchement et la rend moins douloureuse
  • Améliore votre posture
  • Réduit les sentiments de stress, d’anxiété et de dépression
  • Favorise le tonus musculaire, la force et l’endurance
  • Réduit le risque de prééclampsie
Réduction registration email

6 CONSEILS POUR S’EXERCER PENDANT LA GROSSESSE  

Nous allons vous proposer six exercices faciles avec des astuces que vous pourrez pratiquer pendant votre grossesse. Choisissez celui que vous préférez ou combinez-les pour vous créer un planning !

  1. La marche rapide est l’une des meilleures activités cardiovasculaires pour les femmes enceintes car elle vous permet de rester en forme sans vous faire mal aux genoux et aux chevilles. Un autre avantage est que cela peut être fait n’importe où et n’importe quand, c’est gratuit, et cela ne nécessite aucun équipement spécial, à part d’une bonne paire de baskets, et c’est un exercice simple et sans risque pouvant être fait durant la durée de la grossesse.
  2. En dansant, vous pouvez faire des exercices sains pour le cœur tout simplement en dansant dans votre chambre sur votre musique préférée. Vous pouvez suivre la chorégraphie de clips vidéo YouTube ou vous inscrire à un cours de danse. La seule chose que vous devriez éviter sont les sauts et les pirouettes. La Bachata et la Kizomba sont parfaits pour les femmes enceintes.
  3. Natation : Les médecins et les entraîneurs considèrent que la natation est le meilleur exercice pour les femmes enceintes et celui comportant le moins de risques. La natation est idéale car elle fait travailler les muscles des jambes et ceux des bras. Elle offre des avantages cardiovasculaires, réduit les gonflements et permet à la femme enceinte de se sentir légère dans l’eau malgré son gain de poids. Et si vous avez mal au dos, la natation peut beaucoup vous aider.
  4. Les exercices de yoga peuvent vous aider à renforcer vos muscles et à rester flexible, avec l’avantage qu’ils n’exercent aucun impact ou presque sur vos articulations. Le yoga renforce les muscles, stimule la circulation sanguine et favorise la relaxation. Ces exercices peuvent contribuer à rendre saine votre pression artérielle durant la grossesse.
  5. Les exercices aérobiques légers renforcent le cœur et les poumons, aident à maintenir le tonus musculaire et réduisent le risque d’affaiblissement des muscles du plancher pelvien. De plus, si vous vous inscrivez à une classe spéciale pour femmes enceintes, vous apprécierez la compagnie des autres femmes et vous serez sûr que tous les mouvements que vous faites sont sains pour vous ainsi que pour votre bébé.
  6. Plancher pelvien : avec votre routine d’entraînement, vous pouvez faire des exercices de Kegel. Cela contribuera à renforcer votre plancher pelvien, calmer une vessie hyperactive et arrêter des fuites d’urine. Essayez de serrer vos muscles pelviens et de les tenir pendant 5 secondes. Répétez l’opération en faisant environ 8 à 12 pressions et tenez chaque pression pendant 5 secondes. Répétez le tout 3 fois. Et continuez à respirer pendant l’exercice.

Rappelez-vous que vous devez prendre certaines précautions lorsque vous pratiquez un sport et qu’en cas de doute, vous devez toujours demander conseil à un professionnel. Si vous vous sentez très fatiguée, si vous développez une douleur persistante, si vous rencontrez un saignement vaginal, si vous avez des contractions régulières ou si le placenta est bas, vous devez aller à l’hôpital. Soyez prudente!

Quel produit utiliser pendant ou après la grossesse?

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par

Laissez votre commentaire