Le Burn out : quand prendre soin des autres épuise

  • Quiconque a dû prendre soin d’une autre personne, professionnellement ou non, peut reconnaître certains symptômes et changements qui se sont matérialisés lors de la période au cours de laquelle il s’est occupé d’un proche ou d’un patient. Selon les experts, il est difficile de prendre soin de soi, au cours de cette période, en raison de l'usure physique et psychologique qui, à long terme, peut nous amener à se sentir faibles ou malades.


    Le « syndrôme du soignant », ou burn out, apparaît lorsque le stress, la fatigue et une surcharge émotionnelle et physique bouleversent la personne qui joue le rôle du soignant. Si soignant et patient cohabitent, l'usure est encore plus grande car il n'y a pas de temps pour la déconnexion.


    Bien souvent, l’aidant néglige ou ignore ses sentiments et ses besoins, et c’est alors que le problème se pose. La pression augmente, un sentiment de submersion et d’irritabilité, un sentiment de rejet et de négativité envers la personne dont on a la charge surviennent. La situation ne s’améliore pas avec le temps, car l’aidant tente de combiner ses tâches habituelles avec les soins du patient, elle a tendance à se compliquer. De plus, la responsabilité tend à augmenter à mesure que la dépendance augmente et l’aidant assume entièrement les soins de son proche (visites chez le médecin, médicaments et nourriture, hygiène ...).

  • Si vous êtes dans cette situation ou si vous connaissez quelqu'un qui a un proche sous sa responsabilité, vous pouvez suivre ces conseils pour améliorer les symptômes ci-dessus:

    - Acceptez le fait que vous ne pouvez pas vous occuper de tout et demandez de l'aide à d'autres membres de votre famille ou à des personnes proches. Ne soyez pas le seul soignant.


    - Réservez-vous du temps : trouvez un moment de la journée et de la semaine pour vos loisirs et votre plaisir personnel, que vous fassiez des projets seul ou en compagnie.


    - Prenez soin de votre régime alimentaire et faites de l'exercice physique, même une marche de 20 minutes par jour. Le temps que vous vous consacrez vous aidera à vous déconnecter.


    - Maintenez l’autonomie de votre proche le plus possible. Si vous faites tout pour eux, vous prolongerez leur relation de dépendance.


    - Apprenez à dire non. Parfois, les patients peuvent ne plus avoir la notion des limites et leurs demandes peuvent devenir excessives ou injustifiées.


    - Rejoignez un groupe de soutien, les membres de ce groupe comprendront ce que vous vivez, ils seront un soutien essentiels.


    N’hésitez pas à vous rapprocher des associations d’aidants proche de chez vous, elles pourront vous apportez conseils et soutien durant cette période.


    Et rappelez-vous, la première étape pour prendre soin au mieux de vos proches et de prendre soin de vous, votre santé aussi est importante.


    La source:Le "syndrôme du soignant"

 > Retour

Recherche de produits

je soigne une personne incontinente

Témoignages

  • Elisabeth, 48
    Elisabeth, 48
    Bonjour, je m'appelle Elisabeth. Je vis avec ma maman de 72 ans dans une maison mitoyenne de ...  > En savoir plus
  • Marie, 41
    Marie, 41
    Je m’appelle Marie, je suis maman d’une fille de 15 ans qui souffre d’acidose tubulaire rénale depuis ...  > En savoir plus
  • Anne et Albert, 50
    Anne et Albert, 50
    Bonjour, je m’appelle Anne. J’ai 50 ans et je suis femme au foyer. Depuis quelques années, ...  > En savoir plus

Produits susceptibles de vous intéresser:

  • iD Pants
    iD Pants

    Sous-vêtements absorbants adaptés aux fuites urinaires moderées à sévères  > En savoir plus

  • iD Slip
    iD Slip

    Changes complets adaptés aux fuites urinaires moderées à sévères  > En savoir plus