Comment aider vos patients à se relaxer ? Conseils pour vous aider au quotidien

  • Qui n'a jamais été confronté à un(e) patient(e) qui, avant une intervention chirurgicale, est plus agité(e) que d'habitude, ou qui lors de son séjour à l'hôpital, est plus nerveus(e) que d'habitude? Nos patient(e)s peuvent être confronté(e)s à différentes situations de stress, qui peuvent les rendre anxieux(ses) avant, pendant et après la procédure.

  • L’anxiété provoquée avant un acte médical ou chirurgical peut avoir plusieurs conséquences sur l’état de santé du patient et son rétablissement. Les symptômes les plus couramment relevés sont la tachycardie, les arythmies, les nausées, les difficultés respiratoires et les troubles du sommeil. Ces symptômes sont liés à l’anxiété et peuvent être particulièrement inquiétants pour les personnes souffrant de douleurs cardiaques. L’anxiété peut aggraver la douleur et rendre plus difficile le traitement. Il est très important que vos patient(e)s soient détendu(e)s pour assurer leur rétablissement complet.

  • De nombreux gestes, paroles peuvent aider vos patient(e)s à être plus calmes et plus détendu(e)s avant un acte médical ou chirurgical. Voici quelques conseils:


    - Informez-les de la procédure : ils se sentiront plus à l'aise s’ils disposent de toutes les informations nécessaires sur le déroulement pré et post acte. Aidez-les à comprendre ce qui va changer dans leur corps.


    - Écoutez-les, prenez au sérieux leurs besoins et répondez à leurs questions et préoccupations. Les techniques d'écoute active, telles que poser des questions ouvertes, s'intéresser à leur vie et à leur ressenti, peuvent sauver la vie d'une personne qui souffre d'anxiété. Parlez-leur fréquemment et donnez-leur une place pour exprimer leurs problèmes.


    - Apprenez-leur des techniques de relaxation et de respiration: il peut être très utile de s'arrêter une minute, de fermer les yeux et de respirer profondément. Les programmes de méditation ne sont pas seulement recommandés aux personnes souffrant d'anxiété, mais peuvent aussi être pratiqués avec un membre de la famille.


    - Encouragez-les à écouter de la musique : une étude de la revue Acta Anaesthesiologica Scandinavica, a démontré que les personnes qui écoutaient de la musique relaxante juste avant une opération étaient plus détendues que celles qui optaient pour des médicaments pour se calmer.

  • Et rappelez-vous, votre comportement peut avoir un effet profond sur le bien-être émotionnel d'un(e) patient(e). Rester calme et apaisé peut donc les détendre à leur tour et n’hésitez pas à utiliser des techniques de relaxation pour les aider à gérer leur anxiété.

    Merci pour vos actions au quotidien !

 > Retour

Recherche de produits

je soigne une personne incontinente

Témoignages

  • Elisabeth, 48
    Elisabeth, 48
    Bonjour, je m'appelle Elisabeth. Je vis avec ma maman de 72 ans dans une maison mitoyenne de ...  > En savoir plus
  • Marie, 41
    Marie, 41
    Je m’appelle Marie, je suis maman d’une fille de 15 ans qui souffre d’acidose tubulaire rénale depuis ...  > En savoir plus
  • Anne et Albert, 50
    Anne et Albert, 50
    Bonjour, je m’appelle Anne. J’ai 50 ans et je suis femme au foyer. Depuis quelques années, ...  > En savoir plus

Produits susceptibles de vous intéresser:

  • iD Pants
    iD Pants

    Sous-vêtements absorbants adaptés aux fuites urinaires moderées à sévères  > En savoir plus

  • iD Slip
    iD Slip

    Changes complets adaptés aux fuites urinaires moderées à sévères  > En savoir plus