5 conseils pour réduire les risques d'infections urinaires pendant l'été

  • L'infection des voies urinaires est l'un des types d'infection les plus fréquentes. Cette infection est en général causée par une bactérie appelée E.Coli qui est présente dans le système digestif et qui trouve son chemin dans le système urinaire. Chez les femmes, ce type d'infection est plus gênant et plus fréquent, en raison de la plus petite taille de leur urètre par rapport à celui des hommes, ce qui implique que les bactéries comme E.Coli ne doivent pas voyager très loin pour atteindre la vessie.

  • Ce type d'infection est-il un problème saisonnier ?

    La réponse est oui. Une équipe de chercheurs français1 a mené une étude basée sur deux facteurs : les ventes d'antibiotiques couramment utilisés pour traiter les infections urinaires en France et Google, avec la recherche des «infections des voies urinaires» (ou son équivalent linguistique) dans sept pays différents. Les résultats montrent un pic saisonnier très clair: les infections urinaires sont plus fréquentes en été.


    Pourquoi cela arrive-t-il?

    En été, un certain nombre de facteurs favorisent l'apparition de bactéries et, par conséquent, d'infections des voies urinaires.

    Les causes sont variées :

    • - Le manque d'hydratation
    • - Une augmentation de la fréquence des rapports sexuels
    • - Des sous-vêtements plus serrés
    • - L’humidité: l'été est souvent synonyme de baignade, que ce soit dans une piscine, la mer, un lac ou une rivière.

    Les symptômes d'une infection urinaire peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils ont un dénominateur commun: c'est une infection inconfortable.
    Les symptômes peuvent inclure³:

    • - Une urine trouble ou sanglante; probablement avec une odeur d'urine anormale
    • - Des mictions plus fréquentes, avec urgence et hésitation
    • - Des douleurs ou sensations de brûlure en urinant
    • - Des douleurs abdominales et sus pubienne
    • - Malaises, fièvre, frissons ou nausées sont des symptômes secondaires

  • Voici quelques conseils pour profiter de l'été en toute sécurité sans que rien ne vous arrête:


    1. Buvez beaucoup, en particulier de l'eau : la consommation d'eau est recommandée pour la santé générale, mais aussi dans les cas d'infections urinaires, car elle empêche l'accumulation de germes dans les voies urinaires, en les éliminant dans l'urine.


    2. Évitez les sous-vêtements et maillots de bains trop serrés : en assurant une transpiration adéquate de la zone intime féminine, vous éviterez également les infections vaginales. Il est donc préférable de porter des vêtements amples et des tissus respirants comme le coton. A changer et laver fréquemment.


    3. Prenez soin de vos parties intimes : Une hygiène intime adéquate favorise une bonne santé gynécologique. Prenez une douche à l'eau douce après une baignade dans la mer ou dans une piscine pour éviter l'irritation par le sel, le sable ou le chlore. Après avoir été aux toilettes, lavez-vous de l'avant vers l'arrière pour éviter toute infection de la vessie.


    4. Gardez la région génitale sèche : : en été, les femmes passent beaucoup de temps libre sur la plage ou dans la piscine, c'est pourquoi il est courant de garder un maillot de bain mouillé pendant des heures. L'humidité dans la zone vaginale favorise l'apparition d'infections. Il est donc conseillé de toujours porter un maillot de bain sec (ne pas le garder mouillé plus de 30 minutes) et d’avoir des sous-vêtements propres pour se changer.


    5. Urinez après un rapport sexuel2 : lors d'un rapport sexuel, les bactéries présentes dans la région génitale peuvent entrer et s'accumuler dans l'urètre, ce qui risque d'entraîner une infection de la vessie. Par conséquent, les spécialistes insistent sur l'importance d'uriner juste après. En outre, les médecins soulignent que, contrairement aux hommes, l'éjaculation féminine ne se produit pas par l'urètre, donc la seule façon de traîner et d'expulser toutes les substances ou particules qui sont introduites lors de la pénétration, est par la miction. Il est donc conseillé d'uriner, de préférence, dans les 45 minutes après la pénétration.




    Nous aimons vous aider à prendre soin de vous.










    1 “A Method to Assess Seasonality of Urinary Tract Infections Based on Medication Sales and Google Trends”. Rossignol L, Pelat C, Lambert B, Flahault A, Chartier-Kastler E. (2013)
    2 “Recurrent Cystitis after Intercourse: Why the Gynaecologist has a say”. Graziottin A.
    3 Infection urinaire : symptômes et traitements de l'infection urinaire https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=infection_urinaire_pm

 > Retour

Recherche de produits

je soigne une personne incontinente

Témoignages

  • Elisabeth, 48
    Elisabeth, 48
    Bonjour, je m'appelle Elisabeth. Je vis avec ma maman de 72 ans dans une maison mitoyenne de ...  > En savoir plus
  • Marie, 41
    Marie, 41
    Je m’appelle Marie, je suis maman d’une fille de 15 ans qui souffre d’acidose tubulaire rénale depuis ...  > En savoir plus
  • Anne et Albert, 50
    Anne et Albert, 50
    Bonjour, je m’appelle Anne. J’ai 50 ans et je suis femme au foyer. Depuis quelques années, ...  > En savoir plus

Produits susceptibles de vous intéresser:

  • iD Pants
    iD Pants

    Sous-vêtements absorbants adaptés aux fuites urinaires moderées à sévères  > En savoir plus

  • iD Slip
    iD Slip

    Changes complets adaptés aux fuites urinaires moderées à sévères  > En savoir plus